Curiosity trouve du gypse dans le cratère Gale

Le rover Curiosity vient de faire sa première détection minéralogique de circulation d’eau dans le cratère Gale (quelques mois après être passé dans un ancien lit de rivière). Il s’agit cette fois-ci de veines de minéraux hydratés découvertes sur un affleurements rocheux.

C’est l’instrument franco-américain ChemCam qui a analysé la composition élémentaire de ces veines très claires, de quelques millimètres d’épaisseur seulement, remarquées sur les images de la caméra du rover (on les voit sur l’image de gauche, ci-dessous). Après avoir focalisé un laser sur la roche pour en volatiliser une petite partie, un spectroscope analyse la lumière émise et l’on arrive à en déduire la présence de certains atomes dans la roche. Les scientifiques de la mission ont remarqué que les minéraux qui composent ces veines sont bien plus riches en soufre et surtout en calcium que les roches autour. Il s’agirait certainement de sulfates de calcium, comme le gypse, qui sur Terre se forme souvent par précipitation de fluides circulant dans des fractures de la roche (comme sur l’exemple de l’image de droite, ci-dessous).

Il a donc été décidé de prélever une petite partie de ces roches pour en analyser plus précisément la composition avec les autres instruments du rover. C’est la première fois que la petite foreuse montée sur le bras de Curiosity va être utilisée !

Des veines de gypse vues par Curiosity, comparées à des veines similaires sur Terre
Credit: NASA/JPL-Caltech/LANL/CNES/IRAP/LPGNantes/CNRS/LGLyon/Planet-Terre

Share and Enjoy

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • RSS

Conférence Société Astronomique de Lyon

Samedi dernier, j’ai donné une conférence pour la Société Astronomique de Lyon à Saint-Genis-Laval. La conférence s’est très bien passée et je remercie chaleureusement Bernard Chevalier pour cette invitation.

Lors de ma présentation, après une introduction à l’exploration Martienne, je me suis concentré sur les différents type d’instruments envoyés en orbite autour de la planète. J’ai expliqué leurs fonctionnements et montré quelques exemples d’observations. Je me suis attardé un peu plus en détails sur la spectroscopie visible-proche infrarouge qui permet d’étudier la minéralogie. J’ai finalement terminé en présentant les résultats obtenus dans le cadre du projet e-Mars dans la région de Valles Marineris.

Ma présentation est en accès libre sur slideshare (moins les quelques diapositives contenant les résultats encore non publiés!) et visible directement ci-dessous.

Lire la suite

Share and Enjoy

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • RSS

Arrivée de Damien Loizeau en postdoc

Damien Loizeau est le dernier postdoc à rejoindre l’équipe e-Mars. L’équipe est maintenant au complet! Après un premier postdoc à l’IAS, Damien a passé deux ans à l’ESTEC (ESA) aux Pays-Bas où il a travaillé sur différents types d’altération sur Mars : minéraux argileux formés en profondeur et excavés par des impacts et altération en surface grâce à de l’eau liquide. Il a aussi soutenu l’étude de sites d’atterrissage pour le rover Curiosity en étudiant la région de Mawrth Vallis, qui était un des sites finalistes avant la sélection du cratère Gale.

Au sein du projet e-Mars, Damien va continuer à travailler sur l’altération aqueuse à la surface de Mars pour mieux comprendre la présence d’eau liquide au cours de l’évolution de la planète. Pour cela, il combinera entre autres les données spectrales CRISM et l’imagerie haute-résolution de CTX et HiRISE.

Share and Enjoy

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • RSS

Fête de la Science 2012

La semaine prochaine, l’équipe e-Mars participe à la Fête de la Science! Comme évoqué dans un billet précédent, nous nous joignons à l’Observatoire de Lyon pour cette édition. Nous animerons deux ateliers, un autour du rover Curiosity et un sur la spectroscopie appliquée à l’étude des surfaces planétaires. Nous serons présents les jeudi 11 et vendredi 12 octobre en journée pour les scolaires, ainsi que le vendredi soir et le samedi après-midi pour tout le monde.

Le vendredi soir à 20h, Cathy présentera également sa conférence grand public intitulée 50 ans d’exploration sur Mars - Les grandes découvertes de la surface de Mars au grès de l’exploration robotique martienne : depuis les premiers atterrisseurs comme Viking jusqu’aux rovers les plus sophistiqués comme Curiosity.

Share and Enjoy

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • RSS