Soutenance d’HDR de Cathy

Cathy a soutenu hier après-midi son Habilitation à Diriger des Recherches (HDR), diplôme le plus élevé en France, permettant de postuler par la suite au poste de Professeur des Universités! Le titre de sa présentation était “Contributions à l’étude des processus géologiques à la surface des planètes (à partir des données orbitales)“.

Le jury était composé de P. Allemand (LGL, Lyon), A. Coustenis (LESIA, Paris), W. K. Hartmann (PSI, USA), N. Mangold (LPGN, Nantes), P. Philippot (Paris 7), B. Reynard (LGL, Lyon) et B. Schmitt (IPAG, Grenoble).

Lire la suite

Share and Enjoy

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • RSS

1st e-Mars Scientific Day

Avec les récentes arrivées dans l’équipe e-Mars, et plus largement au LGL, il était temps que nous fassions une journée “planétologie” tous ensemble pour faire le point des activités de recherche de chacun. C’est chose prévue puisque Cathy a organisé notre première journée de rencontre “e-Mars Scientific Day” le 22 novembre prochain. Vous pourrez trouver le programme des festivités ci-dessous…

Lire la suite

Share and Enjoy

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • RSS

Causerie avec l’équipe e-Mars

Mardi, Christophe Batier, directeur technique du service iCAP de l’Université Lyon 1, est venu nous rendre visite. Objectif : réaliser une “causerie” pour la Spiral TV.

Une “causerie”, qu’est-ce que c’est? Et bien on discute, tout simplement, mais devant la caméra : on explique le projet, les objectifs, le rôle de chaque membre de l’équipe… Et à la fin, ça donne ça :

Tout est limpide maintenant… Non? Bon par contre, je vous l’accorde, on n’a bien évidemment pas choisi notre meilleur profil!

Share and Enjoy

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • RSS

Observatoire de Lyon et Fête de la Science 2012

Mercredi, nous sommes allés à l’Observatoire de Lyon pour discuter de la participation de l’équipe e-Mars à la Fête de la Science 2012. Nous y avons rencontré Isabelle Vauglin et Loïc Bommersbach (alias @obslyon) du service de diffusion des connaissances.

La thématique de cette année est “Lumière et énergie”. Autant dire que la spectroscopie planétaire colle au sujet! Nous allons donc nous joindre à eux pour notre première participation. Grâce à cela, nous allons pouvoir bénéficier de leur expérience et profiter du cadre magnifique de l’observatoire! Ça ne peut que vous inciter à venir… A priori, l’équipe e-Mars sera présente sur le site du mercredi au samedi et va intervenir sur :

  • un atelier dédié à la visualisation 3D du site d’atterrissage de MSL, le cratère Gale;
  • un atelier dédié à la spectroscopie des surfaces planétaires;
  • une conférence grand public, faite par Cathy, autour de l’exploration martienne vue par les rovers.

Nous avons aussi profité de ce passage sur le site de l’observatoire pour faire un petit tour des lieux, au départ pour repérer les endroits où nous pourrions nous installer. Au final, on aura même eu le droit d’observer les taches solaires avec la lunette équatoriale coudée!

Cathy et les coupoles de l’observatoire

Lire la suite

Share and Enjoy

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • RSS

Réunion IPAG/LGL de février

Vendredi dernier, nous avons participé à la seconde journée de rencontre avec les planétologues de Grenoble (IPAG). Ces réunions ont pour but de renforcer la dynamique de collaboration qui existe déjà entre nos deux laboratoires. La première journée avait eu lieu en janvier à Lyon et avait permis de commencer la réflexion sur les thématiques communes pouvant profiter de ces échanges.

Au programme de cette seconde journée, qui s’est cette fois déroulée à Grenoble, du SIG et du MNT! Durant la première partie de la réunion, nous avons pu discuter de la mise en place d’outils permettant la gestion des données planétaires, notamment du point de vue de la chaîne de traitements des données hyperspectrales et de la mise en place d’un SIG martien. Nous avons également abordé la partie webmapping qui est une composante prévue dans le projet initial d’e-Mars. Ces aspects nécessiteront toutefois d’autres réunions plus spécifiques, en particulier avec le futur ingénieur e-Mars. L’après-midi a été consacré à l’explication de la chaîne stéréo-photogrammétrique par P. Allemand (LGL). Cette chaîne de traitements permet de réaliser des MNT à haute résolution à partir d’images CTX, HiRISE ou HRSC. Ces MNT sont particulièrement intéressants dans le cas d’études géologiques locales ou pour des analyses photométriques. Vous pouvez voir un exemple de résultat sur la figure ci-dessous.

Exemple de résultats de MNT produits à partir d'images CTX

Cette seconde journée fut donc très fructueuse pour les deux laboratoires. La prochaine réunion aura lieu fin mars et aura pour thème le traitement des données hyperspectrales OMEGA/CRISM.

Et en cadeau bonus, une photo prise en fin de journée. On peut y voir quatre des protagonistes de cette journée dans la superbe salle de réunion de l’IPAG (on ne les voit pas sur la photo mais deux petites maquettes de sondes spatiales sont accrochées au plafond et égaient la pièce!).

C. Quantin (LGL), S. Douté (IPAG), E. Lewin (ISTerre), P. Beck (IPAG)

Share and Enjoy

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Pinterest
  • LinkedIn
  • RSS